yoga & massage ayurvedique

le Yoga

Le terme Yoga (Sanskrit) est dérivé de la racine Yuj qui signifie joindre, unir, concentrer il désigne à la fois le but, c‘est-à-dire l’union du corps et de l’esprit ou de l’individu et de l’universel, et la méthode, c’est-à-dire les moyens pour accéder à cette union.

Les origines du yoga se perdent dans celles de l’Inde antique, plusieurs millénaires avant notre ère. Autant dire que les yogi, générations après générations, ont développé jusqu’à ce jour un savoir immense qui garde toute sa pertinence dans l’approche actuelle du Yoga.

Le Yoga est un point de vue, une façon de « voir » le monde.

La posture de Yoga unissant dans une même expérience le corps, le souffle, le mental et les organes des sens, permet alors au pratiquant :

  • de développer une conscience qui investit sa vie quotidienne dans une attitude plus juste au corps, à la respiration, aux émotions, aux pensées
  • de participer activement à l’amélioration de sa santé
  • d’inscrire sa relation à la nature et à l’autre dans une plus grande qualité (sérénité, objectivité, écoute …)

Le Yoga est une voie de progrès, d’autonomie, de tolérance, d’ouverture. Ce n’est ni une religion ni un dogme.

l’approche Viniyoga

Viniyoga est une approche particulière du yoga qui vise à proposer toute la richesse du Yoga dans une forme adaptée à nos caractéristiques personnelles et à notre culture actuelle.

On doit le développement du Viniyoga au professeur indien Sri Krishnamacharya, père et instructeur de T.K.V. Desikachar. Sri Krishnamacharya a en effet élargit la notion de Viniyoga, issue des Yoga Sutra de Patanjali et mettant en avant l’idée d’adaptation dans les pratiques de méditation, en l’appliquant à la pratique des postures et des techniques respiratoires

On lui doit la formule célèbre : « Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au Yoga mais le Yoga qui doit être ajusté à chaque personne. »

Le Viniyoga encourage et favorise l’autonomie du pratiquant, en particulier par le moyen de cours individuels.

l’Ayurveda

Comme pour le Yoga, les origines de l’ayurveda se perdent dans celles de l’Inde antique, plusieurs millénaires avant notre ère.

Ayurveda signifie science de la vie, c’est-à-dire une approche holistique de l’être humain et de ses interactions avec le monde qui l’entoure. Plus simplement, il s’agit d’un art de vivre, fondé sur un rapport riche et profond avec les éléments et rythmes naturels, que ce soient ceux qui nous entourent ou ceux que l’on porte en nous.

Selon l’Ayurveda, la bonne santé est un équilibre entre :

  • un corps en bon santé physique, physiologique
  • un état affectif et émotionnel en joie
  • un état mental apaisé et serein

Pour se rapprocher de cet équilibre, l’ayurveda nous propose un mode de vie riche et adapté à chacun, dont l’une des clefs est l’alimentation du corps, prenant en compte : la qualité des aliments, les méthodes de préparation des aliments, les conditions dans lesquelles on nourrit le corps (rythme, ambiance, quantités …). Et c’est l’ensemble du corps qui doit être nourrit : système digestif, physiologie interne, mais aussi muscles, peau …

le massage ayurvedique

Le massage ayurvedique s’inscrit dans la culture populaire de l’Inde, il est pratiqué et reçu quotidiennement au sein de la famille,  depuis la naissance jusqu’à la fin de vie. Il accompagne aussi le corps des lutteurs, yogis …

En agissant à la fois sur le corps, l’état émotionnel et l’état mental, le massage participe à la recherche de cet équilibre que l’ayurveda nomme bonne santé. En ceci le massage constitue un complément indispensable au Yoga, tous deux s’inscrivant dans les routines quotidiennes de l’Ayurveda, complétées par l’alimentation, le nettoyage, et le repos du corps.

« Le toucher est un art profond, subtil et merveilleux car il touche le coeur même de l’homme ». Kiran Vyas